Traditions du Turkménistan

Les rites traditionnels de mariage

Les mariages chez les Turkmènes "étaient entourés" toujours de la multitude de diverses coutumes et rites. Un principal rôle dans leur exécution était joué par les vêtements. On croit que même a la signification magique en exerçant les fonctions de protège et de nettoyage.

Le foulard

Le foulard avait la grande signification dans le rite de mariage. Sur «guelin-toï» (le mariage de la fiancée) les femmes de tout le village portaient les cadeaux de mariage, les sucreries dans les baluchons des foulards. À la sortie on rendait les noeuds avec les cadeaux équivalent aux apportés.

La robe

On choisissait pour le taillage et l'ouvrage de la robe de mariage les jours définis étant considérés chez les musulmans les jours réussis. De cela dépendait la prospérité de la fiancée. On fabriquait la robe dans la maison de la fiancée du tissu offert par le fiancé. La femme honorable du village, la mère de famille nombreuse taillait la robe dans l'entourage des proches amies de la fiancée. Ils prenaient les bouts du tissu pour le bonheur