Ayvanes d’Askhabes (XV siècle)

Ayvanes d’Askhabes (XV siècle)

Ayvanes d’Askhabes est un nom si poétique de l'ensemble des mausolées, soi-disant d’Askhabes - les "compagnons d'armes" du prophète Moukhammed : Bureyd ibn Al-Kuseyb Al-Aslami et Al-Khakhim ibn Amir Amr Al-Guifari. Après la mort d’Askhabes, leur tombeau est devenu les sanctuaires locaux. Au XV siècle les Timourides ont construit autour d'eux l'ensemble religieux. Les tombeaux du marbre noir sont ornés de la sculpture recherchée en relief avec les ornements végétaux et les inscriptions. Ils dominent au centre du mausolée. Derrière les tombeaux il y a deux ayvans restaurés. Ils sont disposés l’un à coté de l’autre et ils sont orientés strictement vers le sud. Selon les photos de la fin de XIX siècle on peut voir que leur hauteur initiale faisait 12 mètres, mais ils étaient ornés des carreaux décorés des couleurs bleu clair et turquoise. Au milieu du mur du fond du mausolée on a écrit le mot "ALLAH" sur la langue de koufi, mais aux murs latéraux, en diagonal, il y a quelques carrés.

Les tombeaux servent jusqu'ici comme la place de l'adoration. C'est pourquoi récemment près de ces ayvans on a ouvert les places pour l'accueil des pèlerins, les places pour la préparation de la nourriture à la belle étoile et la citerne couverte pour l'approvisionnement de l'ensemble par l'eau, construit en même temps que les ayvans.