Gonur-Dépé

Gonur-Dépé

Les premiers établissements agricoles sont apparus dans le delta de Mourgaba au VII millénaire avant J.-C. La vase fertile apportée des montagnes, l'abondance de l'eau et le climat modérément torride ont créé ici les conditions favorables pour la cultivation des céréales.

Parmi les sables de Karakoum oriental les archéologues ont découvert les ruines des forteresses monumentales et des temples, qui selon les montants sont capables de concurrencer avec les constructions de l’Assyrie et de la Babylone. En 1992 les fouilles ont ouvert la nécropole immense Gonour-Dépé. Dans les tombeaux on a découvert de nombreux objets des ustensiles, le miroir, les récipients cosmétiques, les ornements en argent, les vases d'albâtre, de la céramique et la multitude d'autres objets quel âge est daté de III millénaire avant J.-C. Cela témoigne comment les relations commerciales des anciennes civilisations se répandaient largement avec d'autres régions de l'Asie centrale.