Situation géographique du Turkménistan

La situation géographique du Turkménistan

La grande partie du territoire du Turkménistan se trouve dans la limite de la basse contrée de Touran. Le désert de Karakoum (que signifie en français «les sables noirs») prend la partie centrale du Turkménistan. A l'ouest prédominent les déserts pierreux et gravillons, à l'est prédominent les déserts sablonneux. Les montagnes et les élévations sont rapportées particulièrement à la périphérie du sud du pays. Seulement 3 % de la place du Turkménistan est utile pour l'agriculture. Sur le sud extrême de pays on dispose le système de montagnes Copetdague (le point culminant est la montagne Riza 2942 m ). Sa suite de nord-est sont les montagnes Petit Balkhan est peu élevé ( jusqu'à 777 m) et Grand Balkan (la montagne d'Arlan, 1881). Vers le nord de Copetdague s'étend la plaine de montagne passant à l'ouest à la basse contrée vaste Prikaspij. Près du bord de la mer Caspienne se sécrète un petit plateau de Krasnovodsk (jusqu'à 308 m ). Sur le nord-ouest aux limites du Turkménistan vient la périphérie de plateau du sud Oustiurt avec les hauteurs à 400-460 m. Au sud extrême de pays il y a des élévations Badkhiz et Carabil avec les hauteurs maximums de 1267 m et 984 m. Ce sont les pays situés au pied des monts de Paropamiz qui se prolongent sur le territoire de l'Afghanistan. Au sud-est extrême dominent les montagnes de Kugitangtau avec le point culminant du Turkménistan la montagne d'Ajribaba (3139 m).