Histoire de Tadjikistan

Histoire de Tadjikistan

Histoire de Tadjikistan
Le peuplement du territoire du Tadjikistan d'aujourd'hui a commencé encore depuis des temps immémoriaux. Deux couches culturelles de l'établissement de Tutkaul près de Nourek trouvées par les archéologues se rapportent à la mésolithe ( X-VII millénaires avant notre ère ). Le peuplement des hautes montagnes a commencé encore dans l'âge de pierre. De cela témoigne le stationnement des chasseurs errants, Ochkhona dans le Pamir Oriental, à la hauteur de 420 m. Dans la grotte de la Mine on a découvert les dessins rupestres se rapportant à la période néolithique précoce, sur ces dessins rupestres sont représentés les animaux, percés par les flèches et les figures des chasseurs. Les ancêtres des Tadjiks s'occupaient non seulement de la chasse, mais aussi de l'élevage des bovins et de l'agriculture. L'histoire du régime étatique du Tadjikistan fait son compte de la première moitié de I-er millénaire avant J.-C., quand les plus anciens États esclavagistes de l'Asie centrale sont né , ce sont la Baktre et le Sogd.

La Baktre insérait les parties centrales, orientales et du sud du Tadjikistan moderne ( le sud et le sud-est de l'échine Gissar ), mais le Sogd comprenait la piscine de Zeravchan , de Kachkadaria et les domaines se trouvant au nord de l'échine Gissar .Au VI siècle avant notre ère la Baktre et le Sogde étaient envahis par le roi persan Kir après quoi ces Etats sont entrés dans la composition de son empire puissant d'Akhemenides. Ensuite suit le flot des guerres de conquête au le résultat desquelles au IV siècle avant notre ère ces terres fertiles sont devenues la partie de l’ État d'Alexandre Le Grand, et faisaient la partie de l’État des Selevkides au III siècle avant J.-C.. Plus tard le règne Greco-Baktres sort de la composition de l'État desSelevkides , le territoire du Tadjikistan moderne est entré dans la composition de ce règne. Au milieu de II siècle les tribus locales se libèrent du joug grec détesté . Les tribus étrangères nomades – tokhares ont aidé ces tribus de se libérer. Les Tokhares deviennent les législateurs de la vie politique du pays. Et dès IV siècle la Baktre a commencé à être appelée comme Tokharistan. A l'avis des savants, notamment à ce moment commence à former l'ethnie Tadjike.

Une nouvelle page dans l'histoire de cet État martyr commence quand Tokharistan avec le plus grand territoire de l'Asie Centrale, de l’Afghanistan et de l’Inde du nord entre dans l'empire des Kouchanes. L’union avec le règne des Kouchanes s'est reflétée favorablement dans le développement des tribus d'Asie Centrale. Pendant ces années la culture s'épanouit, l'économie éprouve la montée extraordinaire, le peuple conduit le commerce avec Europe de l'Est, le Rome et la Chine. Au VI siècle le pouvoir du Kaganat Turc s'est établi sur le plus grand territoire de l'Asie Centrale . La société déjà devient entièrement féodale à ce moment . La société se divise en aristocratie et en couches inférieures. Ce procès influence favorablement l'épanouissement de la culture. La deuxième moitié de VII siècle est une nouvelle page dans l'histoire de l'Asie Centrale. C’est l’ invasion des Arabes et leur enracinement complet sur ce territoire . S'étant trouvé sous le joug du califat Arabe les peuples de l'Asie Centrale ont commencé à lutter activement pour la liberté de la propagation violente de la culture allogène , des religions, de la langue, des impôts excessifs etc. À cette époque a apparu le nom le « Tadjik ». Il désigne "couronné", ou «la personne de la génération notable». IX-X siècles c’est l'époque légendaire des Samanides. L’ artisanat et le commerce , la science, la littérature et l'art prospèrent pendant ce temps. La culture et l’art se développent sur la langue nationale, que nous appelons aujourd'hui la langue tadjike .

History of Tajikistan
Au XIII siècle le territoire du Tadjikistan est entré dans la composition de l'État mongol après l'invasion de Gengiz Khan. Pendant XIV - XV siècles le Tadjikistan s'est trouvé au nombre de l'État immense des Timourides. Pour ce moment-là se rapporte l'épanouissement de la science, en particulier de l'astronomie, de la littérature et de l’art. À XVI siècle le territoire du Tadjikistan se trouve déjà en propriété de l'État des Cheybanides avec la capitale à Boukhara. À toute cela arrive la fin en 1868, quand le Tadjikistan fait partie de l'Empire russe. Le 9 septembre 1991 le Tadjikistan annonce l'indépendance. Le début de la vie nouvelle, néanmoins, s'est signalé par le début de la guerre civile, que jusqu'ici avec la terreur se rappellent tous les citoyens de la république. Seulement en 1997 entre les adversaires principaux on conclue l'accord sur l'établissement du monde et l'accord national. Aujourd'hui le Tadjikistan c’est l'État indépendant démocratique et 117 pays du monde ont reconnu son indépendance.