Mausolée Zangiata

Mausolée Zangiata - Tachkent, Ouzbékistan

Mausolée Zangiata

A 30 kilomètres de Tachkent dans la direction du sud-ouest, vous pouvez faire connaissance avec un monument du moyen âge peu connu mais très intéressant – c’est l'ensemble Zangi-Ota. Il est apparu à la base du tombeau d'un des cheikhs populaires, le protecteur sacré des bergers surnommé Zangi-Ota. Selon la légende, la construction du mausolée de Zangi-Ota et de sa femme Ambar-bibi était commencée par Amir Timour. Dans la petite cour verte ombragée à droite il y a une des plus grandes mosquées en toute Asie Centrale, qui est construit aux traditions de l'architecture régionale. Devant la mosquée on a érigeré le minaret original –c’est aussi une unique construction du type semblable en Asie Centrale. Les murs blancs du mausolée le Ambar-bibi sont à peine visibles au fond de l'arrière-cour derrière les branches des arbres tombant vers la terre. Malheureusement le revêtement élégant du mausolée ne s'est pas gardé.

L'ensemble Zangi-Ota de plein droit entre dans le nombre des oeuvres considérables de l'époque de l'épanouissement de l'architecture de l'Asie Centrale de la fin de XIV - XV siècles et représente une grande valeur historique et de l’art. L'ensemble comprend trois territoires : un vaste jardin, l'ensemble des constructions monumentales de XIV - XIX siècles et le cimetière avec le mausolée Ambar-bibi. Une longue allée de peupliers mène dès portes à petite cour intérieure, autour de cette allée il y a un grand verger . Les formes élégantes du mausolée multicellulaire de Zangi- Ota apparaissent devant le regard dans le préau. Derrière l'entrée principale suit la salle des prières , séparé de la sépulture.Le portail du mausolée impressionne par sa décoration , ses lignes stricts , ses ornements, incrustés par les carreaux bleu clairs et bleus. La sage simplicité de l'architecture est belle, la mosaïque sculptée est étonnante.

Les fragments des inscriptions de mosaïque gardés sur le dôme du mausolée, connus par les photos du Х1Х siècle , carreau en granito et le panneau bleu clair des hexaèdres, les fragments des inscriptions de maïolique sur le dôme du mausolée tout cela témoigne que l'art des finisseurs de Tachkent ne cédait pas à la maîtrise de leurs contemporains d'autres centres de Movarounnakhre comme Samarkand, Boukhara, Chakhrissabz. Dans le mausolée Zangi-Ota on peut voir le modèle unique de la glyptique – monument de marbre blanc , une de trois grandes monuments funéraires connues accomplies selon l'ordre d’Amir Timour en l'honneur des hommes spirituels éminents de l'Asie Centrale. Abondamment couvert de la gravure épigraphique, cet ensemble est le monument de l'histoire.