Médersa Koukeldach

Médersa Koukeldach - Tachkent, Ouzbékistan

La médersa Koukeldach est construite au XVI siècle pendant la domination des régents ouzbeks de Tachkent -Barake-khan et Derviche-khan. La médersa tombait en décadence plusieurs fois. Selon les témoinage de Nur-Moukhammed marchand de Tachkent , le récit de qui était inscrit en 1795 par l'expédition d'Orenbourg, à la fin de XVIII siècle la médersa était utilisée comme le caravan sérail . Pour ce moment-là se rapporte le croulement des tours de mariage religieux - gouldasta. Les dômes bleus clairs existant jusqu'à 1800 sur la mosquée et la sale d’études , ainsi que le premier étage « des khidjres » étaient démolis en briques en 1830-1831 sous le régent de Tachkent, Bekler-bèke. On estime que La médersa Koukeldach est construite en 1570 par khakim de Derviche-khan, le vizir des khans de Tachkent selon le surnom Koukeldach, («le frère de lait du khan»). La charté de Derviche-khan (1569-1570) gardé jusqu’à nos jours lègue au profit de la médersa le caravan sérail que témoigne de l'existence du bâtiment prêt à cette époque . Au XIX siècle la médersa servait de la forteresse des khans de Kokand, à cette période on étudiait les dômes bleus clairs sur la mosquée et les pièces d'étude. Du portail de la médersa conduisaient le bombardement de canon défendant l'indépendance des tachkentois. Jusqu'à 1865 la médersa Koukeldach servait aussi comme la place du supplice public : du parapet supérieur du portail central on enlevait des femmes dans les sacs convaincues de l' adultère sur le terrain couvrit de pierres pour affermir la moralité nationale.

La médersa Koukeldach est une des plus grandes médersas gardées de XVI siècle en Asie Centrale. Le monument est soulevé sur un haut piédestal qui a augmenté d'anciennes couches culturelles. Son plan est traditionnel - la cour rectangulaire avec des khidjres, la première façade d'entrée au haut portail décoré , l'arcature et les minarets terminant les angles. Le vestibule avait les passages coudés, la petite cour rectangulaire avec une grande quantité des khidjres (les cellules résidentiels des étudiants de la médersa) disposés à un ou deux étages, les entrées qui étaient décorés par les arcs. Le décor ornant des murs de la médersa contient l'inscription : ‘La Mort est l'imminence pour la personne, mais les travaux produits par la personne restent éternels ".



Images et Photos de Médersa Koukeldach

Médersa Koukeldach
Médersa Koukeldach

Médersa Koukeldach situé près de Chorsu l'hôtel à Tachkent


Plus de photos de Médersa Koukeldach