Histoire de Samarcande

L’histoire de Samarkand

History of Samarkand
Façade de Sher Dor Madrasah, Samarcande

Samarcande - une des plus anciennes villes du monde, la personne du même âge de Rome, d’Athènes, de Babylone. Les poètes et les historiens du passé octroyaient justement cette ville de telles épithètes pompeuses comme «l' Éden de l'Est», «la Face de la Terre», «la perle Précieuse du monde oriental», «La beauté des pays sublunaires», «Rome de l'Est». Samarkande est connue sous le nom de Marakanda. L'histoire de Samarkand part en profondeur des millénaires. L'occupation du site de la ville de Samarkande date du paléotique inférieur, elle est l'un des berceaux de la civilisation des peuples de l'Asie Centrale. Les trouvailles archéologiques et les travaux des annales des témoins oculaires et d'anciens historiens ont permis d'établir avec l'authenticité complète que la personne vivait sur le territoire de la ville moderne pour beaucoup de millénaires avant notre ère. Le musée de Samarcande offre quelques exemples de silex taillés trouvés sur place. Le site archéologique est appelé Afrasiab.

Du début de VIII siècle avant J.C. Samarkand est apparu comme la plus grande ville sur le territoire de Mésopotamie d'Asie Centrale. La population principale de l'ancien Samarkand s'occupait principalement de l'agriculture, mais la production de la différente production d'artisanat est devenu actif et a commencé à se développer pour ce moment-là . Dans la deuxième moitié de VI siècle Sogd parmi autres possessions de l’Etat de Eftalites a fait partie Kaganat Turc . Au début de VIII siècle Samarkand était pris par les Arabes. Les Arabes ont entrepris la marche sur la capitale de Sogde en 712, ayant déplacé contre les citoyens de Samarkand l'avant-garde des troupes de deux millenaire . Les bâtiments des temples étaient brûlés et détruits. Une immense quantité de créations des bricoleurs nationaux, des peintres et des sculpteurs a péri .Après la bataille de Talas en 751, où les Arabes ont capturé des artisans papetiers chinois , Samarkande est devenu le premier centre de fabrication du papier du monde musulman. À l'arrivée des Grecs aux territoires de Sogdiane la lettre fondée sur l'alphabet grec a commencé à se répandre . Jusqu'à aujourd'hui sur Afrosiabe on sait deux cas des trouvailles des inscriptions à la langue grecque. Ici à la base de la lettre araméenne était créé l'alphabet sogde. La lettre Sogde a existé jusqu'à IX-Х siècles , puis il était évincé par la lettre arabe.

Samarkand historical monuments
Le tombeau de Tamerlan
Gir-e Amir Mausolée, Samarcande
En 1220 Samarcande était pris et ruiné par les Mongols, avec Chengis-Khan. Samarcande est devenu en 1369 la capitale de Tamerlan , qui y a rapporté de Perse les restes supposés du prophète Daniel. Pendant son gouvernement Samarkand était entouré d’un gros mur à la longuer près de sept kilomètres avec six portes. Dans la partie occidentale de la ville était construite la citadelle avec la résidence de Timour, entouré du mur qui avait la hauteur de 8 mètres. La place Registan est devenue le centre de Samarkand. Ici s'accomplissaient publiquement les supplices sanglants, se proclamaient le début et la fin des guerres. Les monuments édifiés par les Timourides font la gloire de la ville. Ouloug Bek ,petit-fils de Tamerlan , prince et astronome , y fait construire un observatoire où il menait des travaux de grande qualité avec quelque 70 savants. D’après l'idée de Timour la grandeur et la beauté de Samarkand devaient éclipser toutes les capitales du monde. Les construction des temps de Timour qui se sont gardées jusqu’à nos joursse sont : l’ensemble pittoresque des mausolées de Chakhi -Zinda, la mosquée synodique Bibi-Khanoum, le Mausolée de Gour-Emir. Le corps de Tamerlan est enterré dans le mausolée de Gur-émir. Les guerres s'allument de nouveau après la mort de Timour. Le petit-fils de Timour Oulougbek gouvernait le pays et a developpé la vie culturelle et Samarkand est devenu un des centres mondiaux de la science du moyen âge. La fin de XVII siècle et la première moitié de XVIII siècles l'histoire de Samarkand se caractérise par la lutte de la noblesse, l'affaiblissement du pouvoir central, les incursions et la dévastation du pays par les nomades.





Samarkand
Façade de Bibi Khanym Mosquée, Samarkande

L'histoire moderne de Samarcande et l'Ouzbékistan


Le recouvrement par l'Ouzbékistan de l'indépendance en 1991 est devenu une nouvelle étape dans l'histoire de la ville. Pendant les années de l'indépendance on a passé les travaux à grande échelle de la restauration sur les monuments historiques de la ville et le domaine. La renaissance des valeurs nationales culturelles, l'aspiration à la connaissance du passé et la création des bases du grand futur sont devenues fondamentales dans le développement de Samarkand dans la période moderne.



Aventure Tours à Samarkand