Mausolée de Pakhlavan Makhmoud

Le mausolée de Pakhlavan Makhmoud

Le protecteur sacré de Khiva , Pakhlavan Makhmoud (1247-1325) était le fourreur, il faisait les manteaux fourrés et était connu par sa force athlétique, connu loin des frontières du Khanat de Khiva. Pakhlavan Makhmoud est resté dans la mémoire comme un grand poète et le sage annoncé comme Musulman Sacré puisque il appartenait à la Dynastie Koungrad. Au XIX-ème siècle les khans de Khiva ont fait de Pakhlavan Makhmoud le Protecteur Sacré de la Dynastie Koungad. La tombe de Pakhlavan Makhmoud était restaurée au XIX-ème siècle et puis était réquisitionnée en 1913 par le khan comme le mausolée patrimonial. Ce mausolée a le plus grand dôme à Khiva couvert par la dalle bleu clair émaillé avec le sommet étincelant et doré. Primordialement le mausolée était modeste et petit, mais il est devenu vite la place du pèlerinage avec une grande quantité des khoudjres et des mosquées. Au XVII siècle le portail d'entrée au mausolée était construit sur le côté du sud. En 1810 après la marche réussie sur Koungrad, Moukhammad le Rakhim-khan I-er a décidé de changer l'ensemble radicalement. Plus tard la construction a duré vers l'est et partiellement au sud du mausolée initial. Dans la crypte familiale établie vers le mausolée on a commencé à enterrer les membres de la famille de khan. En 1913 dans la cour devant de mausolée on a construit le bâtiment à un étage. Les cryptes funèbres de la mère et des fils d’ Isfandijar-khan et aussi la place pour l'enterrement d’Isfandijar-khan sont disposées dans les pièces de ce bâtiment.