La situation géografique de l’Ouzbekistan

Géografique, Ouzbekistan

L’Ouzbekistan se trouve au coeur de l’Asie Centrale. L'Ouzbékistan est un pays continental ne disposant d'aucun débouché sur une mer ouverte. Il est presque entièrement dans la cuvette ouralo-caspienne dénommée aussi dépression touranienne par les géographes. Une steppe semi-aride et aride et le désert couvrent les quatre cinquièmes de son territoire.

Avec une surface de 447 000 kilomètres carrés, partagée entre la plaine désertique, les bassins et les oasis et dominée à l'est par les montagnes, l'Ouzbékistan s'étend sur 1 425 kilomètres d'ouest en est et 930 kilomètres du nord au sud et la mer d’Aral au nord, et a des frontières communes avec le Kazakhistan au nord, le Kirghistan et Tadjikistan a l’est, l’Afganistan au sud et le Turkmenistan a l’ouest. La République autonome de Karokolpakistan fait partie de l’Ouzbékistan. Le relief de l’Ouzbékistan est varié. A l’est s'étendent les chaînes de Tian Shan et de Guissar-Alay. Le sommet le plus élevé du pays est l'Adelunga Toghi qui culmine à 4301 mètres. Les sommets des chaînes montagneuses du Tian Chan et du Pamir s'élèvent à l'est, culminant à 4 643 m. Dans le montagne de Tian Chian prend sa source un de plus grands fleuves de l’Ouzbekistan –le Syr-Daria(3 019 km)et ne traverse le pays que dans la région de Tachkent et du Fergana. Le deuxieme fleuve l’Amour-Daria(2 620 km) prend sa source dans le montagne de Pamir sur le territoire de Tadjikistan, et forme au sud la frontière avec l'Afghanistan, irrigue la région de Khiva avant de rejoindre la mer d'Aral par un delta long de 160 km.. L' Amour-Daria et le Syr-Daria sont les plus importants fleuves de l'Ouzbékistan et de l'Asie Centrale et se jettent dans la Mer d’Aral.

Entre ces deux fleuves au centre-nord se trouve le désert qui porte le nom de Kyzyl-Koum , ce qui veux dire «Les sables rouges ». Mais les vallées de ces fleuves sont fértiles. Le Kyzyl-Koum, l'un des déserts les plus étendus de l'Asie Centrale, couvre une grande partie du territoire à l'ouest de l'Ouzbékistan. Une partie du desert du Karakoum traverse également le pays au sud-ouest. Les conditions naturelles de l’Ouzbékistan sont variées : c’est le pays de jardins fleurissants et des déserts de sable, des champs de cotton. Au-delà de la mer d’Aral, drand lac salé s’étend la plaine d’Oustiourt. Les géologues prédisent un brillant avenir à ce plateau où ils effectuent de fructueuses prospections de pétrole et de gaz naturel.