Les fêtes de l’Ouzbékistan

L’histoire d’un peuple se définit par les fêtes qui rythment la vie. Certains peuples aiment encore beaucoup de fêtes qui sont aussi l’occasion pour les amis et les familles de se rencontrer. Chaque peuple possède ses fêtes nationales, réligieuses, familiales, sérémonies.

Les jours de fêtes adoptés par le gouvernement de l’Ouzbékistan sont : 1 septembre -la fête la plus importante d'État - le Jour de l'Indépendance. 1 septembre Jour de l'Indépendance de l’Ouzbékistan , 1 octobre Jour de l'instituteur, le 8 décembre -le Jour de la Constitution à la commémoration de l'acceptation de la nouvelle Constitution de l'Ouzbékistan indépendant en 1992. 8 décembre Jour de la constitution, 1 janvier Jour de l'An, 8 mars Jour de la Femme, 21 mars Jour du Printemps Navrouz, comme dans les plusieurs autres pays le 9 mai célébrent le Jour de la mémoire et les honneurs.

L’arrivé du printemps est toujours une grande fête pour les gens qui habitent la Terre. En Asie Centrale on célébrait depuis des siècles l’arrivé du Nouvel An, comme le réveil de la nature et la vie après l’hiver. La célébration de la plus ancienne nationale fête Navrouz, ce qui veut dire «nouveau jour » passe le 21 mars au jour de l'équinoxe vernal. C'est la fête du réveil de la nature et du début des travaux des semailles qui ont gardé dans le rite de la ligne du zoroastrisme. Chaque printemps de grandes promenadeset les marchés de fête s'installaient dans les oasis agricoles de l'ancien Ouzbékistan. De tradition dans les maisons on cuit le biscuit, prépare le plat rituel - soumalak.On commence les travaux de champs d'habitude après la célébration.En années de l'indépendance d'État la célébration de Navrouz a acquis une nouvelle envergure et la profondeur. Il est devenu la fête nationale de l'amitié, de l'union,de la fraternité de tous les peuples. Dans les représentations vives théâtrales se découvre la compréhension philosophique et poétique de Navrouz , et sa place dans l'histoire nationale.

Il y a les fêtes réligieuses en Ouzbékistan selon le calendrier musulman (Hijra) : Rouza Khaït - Fin du Ramadan et Kourban Khait - Jour du sacrifice. On fête largement les fêtes liées à la fin du poste, - Ramazan- Khaït et Kourban Khait. Kurban-hajit est une des fêtes les plus considérables musulmanes. Ce jour en Ouzbékistan après les rites mis ,les croyants vont en visite ou acceptent les visiteurs chez lui-même, aident les malades, les solitaires, manifestent la miséricorde vers les voisins. La belle fête "Ramazan-hajit" - la fête du nettoyage spirituel et moral. Il commence à la fin du poste de 30 jours, qui vient pour un 9-ème mois de l'année musulmane de l'Hijra, d'après les lois islamiques. À cette fête en Ouzbékistan on commémoire les morts, visite les malades, les personnes âgés, s'occupe de la bienfaisance et d'autres bonnes affaires.

Les fêtes familiales en Ouzbékistan sont : mariage, anniversaire, naissance des enfants, Khovli-toï, Bechik- toï. Bechik-toï et Sounnat-toï sont liés à la naissance des enfants et à l’éducation. On organise une grande fête, on appelle beaucoup de monde, on prépare des cadeaux aux enfants. On prépare des plats nationaux. La mariage c’est la plus heureuse fête familiale en Ouzbékistan . On chante la chanson «Yoeur-Yoeur», on danse , apporte des cadeux et tout se passe à makhalla devant les yeux des voisins. Khachar on organise à makhalla. C’est la vieille tradition , quand tout les voisins aident leurs voisins à construire une maison , à nettoyer les rues, les jardins. Khovli-toï c’est la fête dans une nouvelle maison ou dans un appartement, quand tous les voisins, parentés arrivent chez les maîtres de la maison et les félécitent en offrant des cadeaux.