L'ensemble Liabi-Khaouz

L'ensemble Liabi-Khaouz, Boukhara

L'ensemble Liabi-Khaouz c’est le nom du territoire qui entoure un des étangs gardés jusqu'à nos jours (Khaouz) à Boukhara. Lyabi-Khaouz a survécu puisque c’est le centre de l'ensemble architectural magnifique, qui était créé pendant les XVI et XVII siècles, et qui n'a pas presque changé depuis ce temps-là. L'ensemble est formé par trois bâtiments monumentaux : la médersa Koukeldach (1568/69 année ) -c’est la plus grande médersa dans la ville , et encore deux bâtiments religieux, construits par Nadir-Divan-Bégui : ce sont la médersa Khanaka ( 1620 ) à l'ouest et la médersa Nadir-Divan-Bégui (1622-1623) à l'est. Le monument moderne au héros national Khodja Nasreddin entre dans la composition de l'ensemble. L'Histoire de cet ensemble est indissolublement liée au nom de Nadir-Divan-Bégui , qui était le dignitaire haut placé, le vizir, et encore il était l'oncle de l'émir de Boukhara de l'Imam Couli-Khan. Aujourd’hui Liabi-Khaouz c'est le bassin rectangulaire (46х36 m ), tendu d'est en ouest et nageant à l'ombre des platanes séculaires. Ses bords sont régularisés en forme des marches en pierre en gradins faits des blocs massifs des roches calcaires jaunâtres. La médersa Koukeldach confinant avec Liabi-Khaouz – est la plus grande (80х60 mètres) et majestueux médersa en Asie Centrale. Koulbala Koukeldach est un nom du demi-frère de khan qui était le constructeur de la médersa. La médersa Nadir-Divan-Bégui était construite primordialement comme le caravan sérail. Sur son inauguration l'Imam Koulie-Khan a proclamé brusquement ce bâtiment comme la médersa et Nadir-Divan-Bégui devait rééquiper le caravan sérail, ayant établi vers sa façade principale la loggia, le portail et les tours angulaires, et encore surélever le premier étage des khidjres . Khanaka Nadir-Divan-Bégui est disposée en face de la médersa , du côté de l'Ouest de l'ensemble Liabi-Khaouz.