Traditions de la Kirgizstan

Traditions de la Kirgizstan

Le rite c’est les actions traditionnelles accompagnant d'importants moments de la vie et l'activité industrielle du collectif humain. Les rites liés à la naissance, au mariage, à la mort s'appellent familial; d'autres rites agricoles est de calendrier. Les coutumes, les rites et la culture matérielle du peuple kirghiz ont passé la voie complexe du développement historique. La formation des signes principaux caractéristiques se passait dans la corrélation étroite avec l'ethnomilieu de vie culturelle turque et mongole. Dans les recherches des meilleurs pâturages et les sources d'eau l'éleveur du bétail avec la famille et la génération passait souvent d'une place à l'autre où entrait dans les relations économiques, commerciales , familiales et nuptiales avec les tribus de parenté ainsi qu'avec les étrangers. Il y avait un échange d'information, les valeurs culturelles, les habitudes de travail, l'enrichissement mutuel des cultures et les technologies de vie.

L'activité du nomade et sa famille était dirigée sur la création des valeurs matérielles et le renforcement de la sécurité. À chaque étape du développement de la culture matérielle, les coutumes et les rites il y avait des changements importants. Toute la culture, le mode de vie, les représentations idéologiques se trouvaient dans l'état de la rénovation constante et le perfectionnement. Il n'y avait pas de systèmes figés fermés. Au contraire l'aspiration constante à la nouveauté, à l'accumulation des acquisitions ethnoculturelles des tribus et les peuples se manifestait. Grâce à de fortes traditions familiales, de parenté de race, le peuple remettait à l'amour et au dévouement vers le peuple, la patrie, l'aspiration naturelle à la conservation de génération en meilleur génération, le plus précieux de l'expérience de la vie de la génération précédente. La transmission des traditions historiques et culturelles de génération à la génération chez les Kirghizs a la signification spéciale dans l'affaire sociale et et ethnique de la génération montante. Les traditions culturelles, les coutumes et les rites ont un puissant potentiel positif, capable d'élever la personnalité harmonieuse se trouvant ferme comme sur les traditions du peuple, et absorbant avec succès les acquisitions de la civilisation moderne.

L"ensemble principal des coutumes, les rites du peuple kirghiz, sa culture matérielle et dans les conditions de la civilisation moderne technogène font la partie organique de la culture du Kirghizstan. Au XX siècle le peuple s'est soumis aux changements révolutionnaires. Plusieurs coutumes, les rites sont sorties d'usage mais plusieurs parties de la culture matérielle se sont gardées et ont reçu le développement ultérieur dans l'aspect transformé, comme les essentiels faisant la particularité ethnique, les éléments de la culture traditionnelle. Les coutumes et les rites chez les Kirghiz représentent un riche ensemble ethnoculturel et complexe selon le contenu. Où se sont entrelacées les coutumes et les rites qui sont apparus à de diverses époques historiques à de différents niveaux du développement économique, social et culturel. L'éclairage idéologique des coutumes et les rites avait le caractère syncrétique (mélangé), à côté des traditions islamiques on peut découvrir la couche entière des croyances antéislamiques, les cultes et les coutumes. Dans les cas particuliers, les derniers ont la signification dominant , les coutumes et les rites liés au cycle de vie de la personne, de divers cultes etc.