La République islamique d'Iran

La République islamique d'Iran a des frontières communs avec Irak, Arménie, Azerbaïdjan, Turquie, Turkménistan , Afghanistan et Pakistan. Au nord Iran est baignée par la mer Caspienne. Iran est un des plus anciens États dans le monde.
Premier État Elam est apparu à Khouzistan au troisième millénaire avant J-C. A ce temps-là l’Empire perse achéménide sous Darius s'étendait de la Grèce et Kirenaiki jusqu'à la rivière Indus. A XVI siècle chiisme devient la religion d'État de l'Iran. En 1979 on a proclamé l'Iran comme la république islamique. Iran possède deuxième selon le montant économie en Asie Occidentale et le monde Islamique après la Turquie et Iran est un de plus des développés États de la région. L'Iran s'installe dans une importante région stratégique de l'Eurasie et dispose de grands stocks du pétrole et de gaz naturel. Le nom moderne de l'Iran remonte vers avesta Airyāna, qui est formé de nom ancien des iraniens anciens- «arya» et signifie le pays des Ariyens. À l'époque des Achemenides (550-327 avant J.C.) le nom ancien «Aryānam Dahyunam» s’est transformée à perse ancien «Aryānam X š aθram» - "l'État d'Ariyens".
Le nom des Iraniens – irani, malgré le fait que les Iraniens appellent leur pays Iran dès d'anciens temps, plusiers gens appelaient ce pays par le plus ancien nom la "Perse". La plus grande ville de l’Iran est Téhéran avec la population 7,1 millions de personnes (14 millions à l'agglomération). À Téhéran se concentre plus de moitié de la puissance industrielle du pays y compris la production d'automobile, électronique, d'armes, chimique alimentaire. La deuxième ville par la valeur est Mechkhed, la ville sacrée des chiites.

La religion
La plupart des Iraniens sont les musulmans. 89 % de la population sont les musulmans-chiites (la religion d'État). À côté de l'Iraq, l'Azerbaïdjan et Bahrayn, l'Iran est un des États, où les chiytes font plus de moitié de la population. À l'Iran il y a deux villes sacrées des chiites : Mechkhed (le mausolée de l'Imam Rezy) et Kum. Kum est le plus important centre religieux du chiisme avec la multitude de séminaires chiites et des universités. Les musulmans-sunnites font près de 9 % de la population. Autres 2 % sont les mandéens, les hindous, les zoroostriens, les Juifs et les chrétiens. Deux derniers sont reconnus officiellement et sont protégés par la constitution.