Curiosités de Telavi, Géorgie

Curiosités de Telavi, Géorgie

La Cathédrale Alaverdi.
Dans 20 km de Telavi on peut visiter la chose sacrée de Kakheti, un des plus célèbres temples médiévaux en Géorgie - la cathédrale Alaverdi . Il était construit au début de XI siècle et c’est une des plus hautes constructions du temps. Le temple était construit à la place de la petite église de Sacré Géorge. La cathédrale Alaverdi tombait en ruines plus d'une fois par les envahisseurs. La première restauration était passée au XV siècle. Deuxième au XVIII siècle, après un fort tremblement de terre. Les restitutions ont changé un peu l'aspect de la cathédrale, mais il reste jusqu'ici le modèle éminent de l'architecture médiévale géorgienne. La cathédrale représente l'ensemble architectural entouré du rempart. Le campanile et l'enceinte, le palais d'été entrent dans l'ensemble médiéval. Un principal bâtiment de la cathédrale a le plan rectangulaire. Au centre de la cathédrale domine le dôme sur un haut tambour. Dans le temple d’Alaverdi se sont gardés les fragments de la peinture murale des XI, XV et XVII siècles. Aux XVII-XVIII siècles le refuge féminin fonctionnait ici, où vivaient les personnes de la génération royale acceptant le monachisme.

Tsinandali
Dans 10 km de Telavi il y a un grand village Tsinandali - les bourgs célèbres de vigneron de Kakheti, le centre connu de l'industrie vinicole, où on dispose le domaine homonyme patrimonial des princes Chachvadze. La propriété, à présent la Maison-musée de Chachvadze, où se sont gardés les intérieurs, les meubles et les objets personnels des princes. La Maison-musée est entourée du parc luxueux avec la chapelle, où Alexandre Griboedov avec la princesse Nino Chavchavadze se sont marié. Dans le même parc Alexandre Chavchavadze en 1886 a mis les sous-sols de vin, ayant décidé alors de mettre la production traditionnelle artisanale sur la base industrielle. On fondait ainsi le plus vieux usine de vin en Géorgie. L'usine produit jusqu'ici les sortes rares des vins et il est ouvert pour les touristes. Pour la visite avec la dégustation on ouvre aussi les sous-sols de vin, où se trouvent 16 mille bouteilles de la fin de XIX et du début de XX siècles.

Bochorma
Une principale forteresse de Kakheti - Bochorma - est disposée sur la pente de montagnes, à la hauteur de 1000 m au-dessus du niveau de la mer. Une telle situation idéale a fait de la forteresse Bochorma au X siècle le centre politique de l'ancien règne de Kakhetin. Bochorma, qui est arrivée aux générations actuelles dans les ruines, comprenait deux parties : la partie intérieure et la partie extérieure. La partie intérieure de la forteresse était entourée du mur. Dans cette partie s'est gardée l'église de Sacré Géorge (X siècle), où encore on peut voir les fragments de la peinture (XII siècle) et de l'iconostase (XVIII siècle). Dans la partie extérieure se sont gardées les ruines de la tour, d’où s'ouvrait le panorama des alentours. Sur le territoire de la forteresse s'est gardée la multitude des constructions, ainsi que la destination défensive. Au temps du roi de la Géorgie, Irakliy II, la forteresse était bien restaurée et protégeait les approches de la région jusqu'à la fin de XVIII siècle.

Le Couvent d'Ioann Zedazensky
Dans les alentours pittoresques de Telavi il y a un ensemble claustral d'Ioann Zedazensky. Il était construit aux VII-VIII siècles près de la forteresse obsolète. Le couvent est appelé en l'honneur du doyen du couvent de 501 jusqu'à 531 années. Le couvent représente dans le plan la structure carrée mise de de la pierre taillé et de la brique. La longueur et la largeur du couvent fait 13х13 mètres, la hauteur est 10,7 mètres. L'entrée au temple se trouve du côté de Sud. Le mur intérieur du nord est orné des tableaux. Dans la partie orientale du temple on dispose l'autel, où il y a trois fenêtres. Dans la même partie du temple sous le rideau en pierre on a enterré Ioann Zedazensky. À côté du couvent s'élève le campanile d'église. Près du couvent de Zedazensky bat la source, dont l'eau les croyants trouvent salubre. Le couvent Zedazensky, comme la plupart d'autres choses sacrée, a souffert des destructions au XVIII siècle par les envahisseurs turcs. Le refuge était entièrement restauré au XIX siècle.

Signaki
Signaki est la petite ville à l'est de Kakheti. Signaki est célèbre par la forteresse homonyme, entrant à la liste des plus grandes forteresses connues de la Géorgie. Les murs de la forteresse de Signaki ont survécu miraculeusement et aujourd'hui entourent une vieille partie de la ville et sortent loin des frontières municipales. Selon le périmètre des murs les tours de garde se sont gardées, d’où s’ouvre la vue remarquable sur la vallée Alazan.

Nekresi
Le couvent Nekresi gardé dans la vallée de la rivière d'Alazani, comprend quelques constructions de culte de différents temps. La construction la plus précoce est une petite église de la fin de IV siècle , elle était construite bientôt après la déclaration du christianisme par la religion officielle de l'État. L'église est construite de la pierre grossièrement taillée et se trouve sur le fondement transformé en tombeau. Aux VI-VII siècles on a érigé ici un principal temple de la Vierge Sainte qui ont gardé les fragments des inscriptions murales et les fresques de XVI siècle. L'église encore de coupole carrée (IX siècle) et le palais épiscopal de XVI siècle entraient dans l'ensemble.

L'ensemble Claustral Chouamta
Les fragments des couvents Dzveli-Chuamta et Akhali Chouamta (mot à mot Vieux Chouamta et Nouveau Chouamta) se sont gardés non loin de Telavi dans le village Chouamta. Ces deux couvents se distinguent tout à fait l'un de l'autre par l'architecture et ils étaient créés aux moments divers. Le couvent Dzevi Chouamta est le plus antique monument. C’est l'ensemble de quelques anciennes églises. Une petite église se trouvant au premier plan, est datée de V siècle, les deux autres sont une grande et une petite église de coupole de VII siècle. Une grande église est très semblable au temple de mtskhet Djvari. Les peintures de XII siècle se sont gardées dans les églises. Le couvent Akhali Chouamta est construit plus tard au XVI siècle. Un grand temple, le campanile, l'enceinte entre dans l'ensemble du couvent. Selon la légende, le refuge est construit par l'impératrice kakhetine Tina. Encore dans l'enfance l'impératrice Tina a eu le sommeil dans lequel elle est prévu de construire le temple orthodoxe. Dans le sommeil elle a vu la place de sa future construction. La place était inconnu, et étant seulement déjà la femme du prince Levana, l'impératrice Tina s’est souvevu de cette place de son sommeil. On a construit là le couvent, où l'impératrice Tina a accepté par la suite la tonsure monacale.

L'Église de Kvelatsminda à Gourdjaani (IX - XVII siècles)
La petite ville provinciale de Gourdjaani près de Telavi est célèbre par le monument unique de l'architecture médiévale géorgienne - l'église de Kvelatsminda – une seue église à deux coupôles en Géorgie. L'église de Kvelatsminda a l'air assez modeste. C’est le temple gris en pierre avec la façade cruciforme et rectangulaire dans le plan. Deux petites tourelles carrées couvertes des dômes ombellifères se lèvent absolument symétriquement au milieu du temple. Une petite porte dans la baie d'arc est une seule entrée dans l'église , qui se trouve de la façade cruciforme et l’entrée est levé assez haut de la terre. Même sans l’aménagement extérieur le temple a l'air impressionant, puisque ayant le temple a gardé pratiquement l'aspect initial, et porte l'esprit des antiquités profondes.

Bodbé
L'ensemble claustral et épiscopal de Sacré Géorge disposé à Kakhetie, la place Bodbé est une chose sacrée nationale géorgienne. Les restes de Nino Cappadocienne apostolique reposent dans la cathédrale de Sacré Géorge. Nino Cappadocienne est la marraine de la Géorgie, la devancière de l'époque chrétienne. Selon la légende, Sacré Nino à l'âge de 60 ans est décédée notamment à Bodbé dans l'année 335, ayant passé dans tout le pays, en guérissant les malades et en tournant le peuple au dieu véritable. Sacré Nini léguait l'enterrer sur cette terre. Et quand, après quelque temps, le roi Mirian voulait transférer son corps à Mtskhet, aucuns efforts ne pouvaient pas déplacer l'arche avec les reliques de Nino de la place. Primordialement à la place du tombeau on a construit un petit temple consacré en l'honneur du grand martyr de Sacré Géorge. Mais on n’a pas réussit à garder ce temple. Le temple était entièrement détruit. En 850 une nouvelle Cathédrale , le bâtiment principal de l'ensemble, était érigé à la place du vieux temple. La Cathédrale représente la construction classique de temple dans les meilleures traditions de l'architecture géorgienne. L'espace de l’interieur du temple est orné des peintures de IX siècle et des fragments des tableaux des XII - XVII siècles. L'ensemble de culte à Bodbé se soumettait plus d'une fois à la réparation et à la restauration. Aux XVI-XVI les siècles Bodbé était un important centre civilisateur. En 1837 le couvent était supprimé. Mais en 1889 on a ouvert ici le couvent féminin Sacré de Nino Cappadocienne apostolique, qui fonctionne jusqu'à présent.

Curiosités de Telavi.
Curiosités de Tbilissi.

Villes de la Géorgie:Koutaissi.
Villes de la Géorgie: Roustavi.
Villes de la Géorgie: Batoumi.
Villes de la Géorgie: Soukhoumi.