Histoire de Gandji

Histoire de Gandji

La ville de Gandji est la Patrie de Nizami, le monument de la plus ancienne culture. Gandji est disposée au nord-est du pied d'un Petit Caucase, sur la basse contrée de Gandji -Gazakh, aux deux bords de Gandjachay. Cette ville qui a joué un grand rôle dans la vie économique et sociale, politique et culturelle de l'Azerbaïdjan se trouvait sur l'intersection des cheminsdes caravans, où les voyageurs s'arrêtaient, les savants étrangers jouissaient des conversations. En feuilletant les pages de la riche histoire, dans chaque ligne nous rencontrons les traces de l'ancienne ville, nous entendons sa voix et nous sentons sa respiration. Il y a de divers points de vue sur l'histoire de la formation de Gandji comme la villes. En parlant de l'histoire de la ville, on ne peut pas oublier qu'il était formé comme le centre économique et social et intellectuel. Il faut examiner Gandju , comme autres villes de l'Azerbaïdjan ( Nakhichevan, Cheki, Chemaka), comme l'établissement, qui avait la disposition favorable géographique et a passé graduellement à la ville. Par un des certificats de l'âge de Gandji on peut trouver le mausolée de Djomard Gassaba, qui vivait pendant le gouvernement de quatrième Khalife , Ali ibn Talibe (656-661), qui se distinguait par sa justice et son honnêteté. Encore dans les années 40, pendant les fouilles archéologiques, les investigateurs sont venus dans une telle conclusion que sur le territoire de Gandji il y avait des établissements encore avant notre ère. Dans la première moitié de VII siècle Gandja est détruite par les Perses, mais dans la deuxième moitié par les Arabes. À la fin de VII siècle la ville était transformée en arène des batailles entre les Arabes et les Khazares. Après Barde , le capitale d'Arrane, Gandja commence à jouer un important rôle dans le commerce international, les caravanes s'arrêtaient souvent ici.

À partir de X siècle, quand Barde est perdu le rôle de la capitale, Gandja commence à jouer un important rôle dans la vie économique et sociale et culturelle du pays. Le commerce et le métier prennent une importante place dans la vie de la ville. Pour le développement du métier il y a ici un potentiel économique. Aux IX-X siècles en rapport avec l'affaiblissement du califat les États indépendants féodaux des chirvanschahs, des sadjadites, des salaridites ont commencé à apparaître à l'Azerbaïdjan. Au milieu de Х siècle Gandja, trouvant dans les mains des salaridites, est devenue puis la capitale des chadadites. En 1063 le forgeur Ibragim a fabriqué les portes célèbres Gandji. La soie a gagné les sympathies des acheteurs non seulement aux marchés locaux, mais aussi à étranger. Gandja était considérée comme le centre religieux. Au milieu de ХI siècle l'Azerbaïdjan s'est soumis aux invasions des seldjoukes. Dans la première moitié de XII siècle Gandja se soumettait plusieurs fois aux invasions Géorgiens, en réponse à cela les troupes des seldjoukes ont fait irruption dans la Géorgie et l'ont pillé.

Gandja est une des plus anciennes villes de l'Azerbaïdjan. Selon l'histoire de la ville de Gandja il y a de nombreuses informations et des légendes. Au 12 siècle à Gandja était près de 500 milles d’habitants. À Gandja il y avait une multitude de bâtiments d'État. De beaux palais des régents et les riches étaient érigés au centre de la ville, dans le lieu sûr. Les artisans vivaient dans les quartiers portant le nom de leurs professions (par exemple, le quartier des bijoutiers, le quartier des potiers et les autres). Dans la ville on fabriquait de diverses poteries. Les alentours de Gandji étaient couverts des jardins et des bois. Gandja est la Patrie de la poétesse connue Mekhseti Gandjevi.

Curiosités de Bakou.

Villes d'Azerbaïdjan:Gandji.
Villes d'Azerbaïdjan: Cuba.
Villes d'Azerbaïdjan: Lenkoran.
Villes d'Azerbaïdjan: Nakhichevanne.
Villes d'Azerbaïdjan: Cheki.
Villes d'Azerbaïdjan: Chemaka.