Les curiosités de Cheki, Azerbaïdjan, Asie Centrale

Les curiosités de Cheki

La maison de Chekikhan
La maison de Chekikhan est un modèle du haut niveau de l'architecture de XVIII siècle, qui appartient aux proches parents des khans de Cheki. La maison à un étage est un modèle classique des particularités du style national de l'architecture, le monument est construit de la brique brute et comprend 6 pièces, 4 couloirs et 2 balcons. Devant le premier étage on a construit un large trottoir en brique. Selon la finition d'art et l'abondance du riche décor la maison de Chekikhan est très semblable au palais des khans de Cheki. Les fenêtres et les portes dans la maison sont faites de bois et de la mosaïque en verre dans le style de palais. Les murs et le plafond de grandes pièces sont couverts par de beaux dessins surprenants: représentants les couleurs, les animaux et les dessins. Dans l'ornement des pièces on a utilisé habilement de petits morceaux du miroir. Une principale curiosité de la maison de Chekikhan était la cheminée boukhare décorative, étonnante par la beauté décoré par les dalles en carreaux. La maison de Chekikhan s'est gardée assez bien, la maison était restaurée et aujourd'hui ce monument historique est ouvert pour les visiteurs.

Le minaret de la mosquée de Guileylin
Dans 4 km de Cheki , au bord de la rivière de Kich, on peut voir les ruines pittoresques de la forteresse "Guelersen-guerersen". La forteresse se trouve sur le sommet de la montagne Guaratepé. Hypothétiquement son fondement était mis au XV siècle par le régent de Cheki. Les abords de la ville protégeait plusieurs années la forteresse contre les envahisseurs étrangers. L'inaccessibilité et la solidité de cette forteresse sont mentionnés même dans les sources écrites. Le nom de la forteresse est traduit comme «tu viendras - tu verras». On lie à ce fait la page entière de l'histoire de la ville. Au XVIII siècle, quand le régent iranien Nadirschah a attaqué la ville de Cheki, le khan de Cheki, Gadji Chelebi a refusé de céder. Mis en fureur Nadirschah a voulu savoir, où il se cache et pourquoi il est ainsi assuré de la sécurité. Alors Guanji Chelebi a envoyé au schah la réponse :« Tu viendras – tu verras ». En 1744 Nadirschah a convenu à la forteresse avec une grande armée, mais n'a pas pu la prendre. Après cela on a commencé à appeler cette forteresse comme"Guelersen-guerersen". Aujourd'hui la forteresse est une place obligatoire de la visite de tous les touristes venant à Cheki. Les ruines de la forteresse ont l'air particulièrement mystérieuse dans les crépuscules. L'impression est celle comme si tu te trouves à ce temps inquiet médiéval. Sur le territoire de la forteresse il y a beaucoup de profonds puits, dont le fond n’est pas visible. Selon certaines versions ce sont des pièges pour les ennemis. Il y a aussi une version que sous la forteresse il y a une marche souterraine, sur le cas de l'évasion.

Histoire de Cheki.
Villes d'Azerbaïdjan:Gandji.
Villes d'Azerbaïdjan: Cuba.
Villes d'Azerbaïdjan: Lenkoran.
Villes d'Azerbaïdjan: Nakhichevanne.
Villes d'Azerbaïdjan: Cheki.
Villes d'Azerbaïdjan: Chemaka.