Curiosités d’Ararat , Arménie, Asie Centrale

Curiosités d’Ararat, Arménie

Le couvent Khor Virap
Chaque Arménien sait ce monument unique architectural du siècle. Ce couvent de forteresse est la place du pèlerinage, c’est une des plus respectées places de l'Arménie, la place sacrée pour l'Église Arménienne Apostolique. Le couvent était érigé de VI jusqu'à XVII siècles, sur le souterrain, où souffrait le baptiste de l'Arménie – Saint Grigore . Il était enfermé pour la diffusion du christianisme, le roi Tradt n'a pas décidé d'accepter cette religion à titre d'État. Le souterrain, où le vieillard sacré souffrait, était la prison royale («le Khor Virap» - «la fosse profonde»). On faisait descendre les prisonniers dans cette fosse où les serpents toxiques et les scorpions grouillaient. Selon la légende, Grigore Sacré se trouvait dans cette fosse pendant 13 ans. Le couvent se trouve près de la frontière de l'Arménie avec la Turquie, sur la colline, dans les alentours du village de Pokr Vedi. À l'ancienneté la ville d'Achtarat s'installait sur ce territoire , c’est la capitale ancienne de l'Arménie. Dans l'année 642 le catholikos Nerses a construit la chapelle des roches calcaires blanches sur le souterrain de prison. D’après la forme elle rappelait le temple Zvartnoc détruit par le tremblement de terre. Mais, par la suite cette chapelle était détruite. Au lieu de cette chapelle on a construit l'Église de Saint Astavacacin en 1662 (XVII siècle ) qui existe jusqu'à présent. La Fosse-souterrain s'est gardée. Cette fosse a le diamètre de 4,4 m et la hauteur de 6 m. Les Touristes descendent tranquillement ici par l'escalier étroit pour sentir toute l'atmosphère de cette situation. Le séminaire et la résidence arménienne des catoliques s'installaient dans le couvent Khor Virap. La plus belle vue s’ouvre sur la montagne d'Ararat Biblique et sur toute la vallée d’Ararat du territoire du couvent .

Dvin
La capitale ancienne de l'Arménie , Dvin est fondé en 332-338 avant J.-C. près des contreforts du de l'échine de Gegam Sud par le roi Khosrov Korot. À l'ancienneté les voies commerciales passaient de l'ouest à l'est et d'est à ouest via Dvin. Les villes développaient grâce au commerce et à la production de l'artisan. La ville accomplissait les fonctions de la capitale de IV jusqu’au XIII siècles. Aujourd'hui de nombreuses traces de la culture matérielle sont restées de cette ville magnifique. Ce sont les restes du palais, la citadelle et autres constructions. On peut admirer cet héritage des antiquités dans les alentours du village Dvin de la région Artachat, qui se trouve dans 18 km vers le sud-est d'Erevan. Une ancienne colline s'élève parmi les broussailles épaisses sur lquelle il y a des ruines du palais et de la forteresse, les remparts de terre , les restes des murs municipaux et des renforcements de Dvin. La forteresse se soumettait à de nombreuses invasions des Perses, et c'est pourquoi de cette forteresse sont restées seulement les ruines. Les pierres immenses couvertes des dessins fins servaient des chapiteaux de la salle vaste des colonnes. Les ruines de la cathédrale (V siècle) se trouvent au sud . Les archéologues ont découvert les restes d'un grand bâtiment construit au X siècle sur le sommet de la colline , ils rappelent le labyrinthe complexe, les locaux intérieurs richement décorés.

Histoire d'Ararat.

Villes de l’Arménie: Erevan.
Villes de l’Arménie: Aragatsotn.
Villes de l’Arménie: Ararat.
Villes de l’Arménie: Armavir.
Villes de l’Arménie: Guerarkounik.